•Derrière la technique, c’est l’intention du praticien qui porte les effets relaxants. L’objectif de  l’emotional massage est de permettre le lâcher-prise. C’est en prenant conscience qu’il peut lâcher, qu’il  peut faire confiance à l’Autre (représenté pendant la séquence par le praticien) et en expérimentant ce lâcher-prise dans son corps, que le patient décuplera sa détente

Le contrôle

La volonté de tout contrôler – souvent une forme atténuée de la névrose d’angoisse – se lit dans le corps. Cette attitude mentale s’accompagne notamment de crispations au niveau des articulations, engendrées par un tonus musculaire excessif. Elle se révèle par l’impossibilité de se laisser manipuler passivement, sans reprendre l’initiative du mouvement, soit pour s’opposer (enfant rebelle ou parent normatif incapable de souplesse), soit pour aider le praticien en anticipant ses gestes (enfant adapté ou parent nourricier fermé à l’accueil de son propre plaisir).

Le lacher prise

L’emotional massage vient dire par le geste et la présence : « Tu peux abandonner, l’espace d’une séance, cette volonté de tout contrôler. Tu peux sentir comment c’est, de vivre l’absence de tension, dans chacune de tes articulations ». Et elle ajoute : « Si c’est impossible pour toi de le vivre complètement, respecte cela, respecte les peurs, les tristesses, les colères qui sont derrière. Mais sens que par moment ou par endroit, tu peux aussi ne rien faire, ne pas agir, et sens comme c’est bon ».

L’attitude du praticien

Pour permettre ce « décrochage » chez le  receveur, le praticien soigne sa qualité de présence.  Dans l’idéal, sa présence devrait être absolument  constante dans son intensité. Chaque rupture de la  relation peut faire revivre au patient une situation  d’abandon. Chaque inattention du praticien va  légitimement amoindrir la confiance qui s’installe, et  nuire du même coup à l’objectif de la relaxation.

Cette présence, par sa qualité, soutient le receveur, l’accompagne dans une prise de conscience qui peut être émotionnellement difficile pour lui. Pour cela, le praticien est nécessairement enraciné, centré, très en lien avec la terre et avec son propre corps. Il se place dans une empathie raisonnée : il sent ce que ressent l’autre sans se laisser happer par l’autre. Pour se protéger, et pour rester efficace, il évite de se laisser gagner par les tensions ou les résistances de son patient… mais il comprend ces blocages, les respecte et compatit aux douleurs qu’ils entraînent. C’est en accueillant ces tensions, en leur laissant une place, en leur donnant le temps de dire leur sens, qu’il aidera le receveur à les résoudre. Une attitude qui consisterait à lutter contre, à vouloir pour l’autre obtenir une détente contre lui-même, ne déboucherait que sur un renforcement des résistances. Le praticien s’approprierait alors ce qu’il cherche à atténuer chez l’autre : la volonté de tout contrôler.

Ce qui peut se passer au cours d’une séance.

La sensation de lâcher-prise progressif est différente d’un abandon subit et global dans lequel la personne accepte d’un coup de lâcher une peur, comme par exemple dans le cas d’un saut à l’élastique. Le lâcher-prise progressif pointe la difficulté dans
chaque partie du corps. A chaque nouvelle étape, le receveur, incité à habiter son corps plutôt qu’à le fuir, ressent la tension, la difficulté éventuelle de lâcher, puis l’extase du relâchement. A chaque articulation, il peut être ramené à une séquence de sa vie.
Sans forcément prendre conscience de ce qui se joue, il abandonne ici la peur d’un moniteur de ski qui l’a bloqué dans son apprentissage, là, la crispation de devoir écrire vite, ailleurs, la croyance d’avoir dû se taire, ailleurs encore, sa crainte exagérée de la mort. Parfois, le lien entre la tension et l’histoire monte à la conscience du receveur. C’est alors que l’émotion d’abord floue et envahissante se pose sur des souvenirs, se précise pour se distancier et libérer plus complètement le mouvement, désinscrivant les traces de l’événement sur les tissus.

Parfois, des
émotions archaïques surgissent à l’occasion de ces prise conscience.
Certaines, plus identifiables (la peur, la colère, le désespoir…), se manifestent par des suées, des vomissements, des sanglots… Paradoxalement, c’est la douceur de la technique qui la rend douloureuse. Elle laisse le temps de prendre conscience, elle confronte à l’étendue de ce que l’on s’impose, comme si l’on éclairait peu à peu les murs de la prison qu’on s’est construite.

Objectif du stage:

  • •Comprendre les manifestations physiques  du stress, les blocages et resserrages des différentes parties du corps. Le lien de ces  blocages avec les blessures émotionnelles.
  • •Utiliser notre empathie : ressentir dans notre  corps, pour comprendre la structure de  l’autre, sans nous laisser envahir.
  • •Libérer la respiration, si importante dans les  problématiques du stress, de l’anxiété et de  la dépression .
  • •Le relâchement musculaire et ses  conséquences sur le vécu émotionnel.
  • •Les notions de fluidité et de souplesse.  Comment les utiliser pour guider le  déroulement d’un massage ou d’un suivi  approfondi.
  • •Ressentir le Mouvement respiratoire  primaire (MRP), sans aller au-delà de son  ressenti.
  • •Découvrir l’énergie subtile de la structure  physique à la structure énergétique, sur quel  niveau travaillent les différentes techniques  étudiées.
  • Les principes de fond des massages intuitifs et empatiques.
  • Savoir mener un entretien préalable et travailler sa capacité d’écoute.

L’EMOTIONAL MASSAGE est un stage de developpement personnel et de formation de 5 jours autour de ce massage sous forme de retraite.
Le concept est que tout les stagiaires soient réunis dans un seul et même endroit afin de créer une alchimie de groupe propice au développement de chacun.
Le fait d’être en immersion totale permet de se plonger dans son fort intérieur en se délestant des contraintes du quotidien, Cela peut aussi favoriser le fait de pouvoir toucher du doigt ce qui nous encombre ou nous met en joie.
Le cœur de ce stage est d’apprendre un massage de haut niveau, d’aller à la rencontre de ses émotions, de fêter la vie, de valoriser l’instant présent, de se connecter à soi et aux autres et de développer ses facultés de perception dans le touché et être touché.
Ce qui sera proposé: l’apprentissage des différentes étapes de ce processus de massage, des ateliers de conscience, des structures de développement autour du touché et des émotions, des cercles de parole et aussi des différents types de méditations ainsi que plein d’autres surprises…

Si cela résonne en toi et t’appelle, inscris-toi vite et viens nous rejoindre. Ces stages ne sont proposés en moyenne qu’une seule fois par an. Nous sommes des passionnés de l’humain et du touché, aussi nous ne travaillons pas à la chaine pour ces mêmes raisons.

Le meilleur moyen de se rapprocher de l’etre humain est de le toucher….

STAGE EMOTIONAL MASSAGE BY ALEXIS’S

  • Dates : du 30 SEP au 04 octobre 2024
  • Lieu : 20 mn de Montpellier
  • Places Limitées : Réservez dès maintenant pour garantir votre participation. Rejoignez-nous dans cette aventure de transformation profonde où le pouvoir thérapeutique de l’EMOTIONAL MASSAGE vous formera à la capacité de transcender votre touché et vos massages . Réservez votre place aujourd’hui et ouvrez la porte à une nouvelle ère de bien- être et de connexion émotionnelle.
    Pour toute question ou réservation, contactez-nous par mail à franckalexis79@gmail.com
    Avec amour et lumière, Julie et Franck ALEXIS